Soins communs
Information sur la COVID-19: mises à jour pour les Manitobains et ressources des prestataires de soins.

Au Canada, juin est le mois de la sensibilisation à l’AVC.

Un accident vasculaire cérébral survient lorsque le sang arrête de circuler vers une partie ou une autre du cerveau, ce qui endommage les cellules cérébrales. À la suite d’une crise d’AVC aigu, environ 2 millions de cellules cérébrales meurent toutes les minutes. Cette urgence médicale nécessite des soins rapides et appropriés.

Les effets d’un AVC dépendent de la partie du cerveau atteinte et de l’importance des dommages occasionnés. On a réalisé des percées dans le diagnostic et le traitement des patients ayant eu un AVC afin d’améliorer les résultats, notamment la survie et la qualité de vie. Toutefois, plus de 400 000 Canadiens sont actuellement invalidés à long terme par les effets d’un AVC.

La sensibilisation et la transmission de connaissance s’avèrent des outils puissants qui peuvent grandement améliorer la capacité à nous et à nos proches de nous protéger contre les risques d’un AVC.

Le saviez-vous?

Il existe trois types d’AVC. Les voici :

AVC ischémique – un AVC provoqué par un blocage ou un caillot dans un vaisseau sanguin du cerveau.

AVC hémorragique – un AVC provoqué par la rupture d’une artère du cerveau. L’interruption du flux sanguin cause ainsi des dommages cérébraux.

Accident ischémique transitoire (AIT) – un AVC provoqué par un petit caillot qui bouche temporairement une artère. On l’appelle aussi mini-AVC.

Le saviez-vous?

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada sensibilise les Canadiens depuis plus de 60 ans sur l’importance de la lutte contre les maladies du cœur et les AVC, les signes à surveiller ainsi que les mesures à prendre lorsqu’une telle urgence médicale survient.

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC recommande d’utiliser la méthode VITE pour déterminer si vous ou une autre personne êtes victimes d’un accident vasculaire cérébral.

VITE signifie :

  • Visage : Est-il affaissé?
  • Incapacité : Pouvez-vous lever les deux bras normalement?
  • Trouble de la parole : Trouble de prononciation?
  • Extrême urgence : si vous observez l’un de ces signes, composez le 9-1-1.

Dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, toutes les nouvelles ambulances au Manitoba aideront à sensibiliser les gens aux signes de l’AVC et à l’importance d’agir rapidement en affichant des autocollants « VITE » sur leurs fenêtres arrière.

Le saviez-vous?

Les AVC touchent les femmes de manière disproportionnée. Au total, 59 % des décès causés par un AVC sont des femmes.

Le saviez-vous?

Environ 2 000 Manitobains subissent un AVC chaque année.

Des soins pour les AVC sont prodigués au Manitoba dans le cadre d’un programme provincial intégré. Il existe trois traitements des AVC, soit la dissolution du caillot, l’élimination du caillot et la réadaptation intensive précoce.

  • La dissolution du caillot est pratiquée dans toutes les régions du Manitoba, dans des hôpitaux ayant une désignation de site TéléAVC. Les patients sont admissibles à ce traitement jusqu’à 4,5 heures après l’apparition des symptômes.
  • L’élimination du caillot est réalisée dans un établissement spécialisé de neuroradiologie interventionnelle situé au Centre des sciences de la santé de Winnipeg. Les patients sont généralement admissibles à ce traitement jusqu’à 6 heures après l’apparition des symptômes. Selon les résultats de l’imagerie cérébrale, un petit nombre de patients peuvent être admissibles à ce traitement jusqu’à 24 heures après l’apparition des symptômes.
  • La réadaptation intensive précoce est considérée comme une pratique exemplaire à l’échelle du Canada et est souvent offerte dans une unité spécialisée dans le traitement des AVC aigus. Une unité de traitement des AVC aigus sera construite au Centre des sciences de la santé de Winnipeg (CSM) pour fournir un accès à une vaste gamme de traitements nécessaire au rétablissement maximal des patients manitobains ayant eu un AVC.

Le saviez-vous?

Les unités de traitement des AVC aigus sont considérées comme une pratique exemplaire à l’échelle du Canada pour le traitement, la gestion et la réadaptation des patients ayant subi un AVC. Elles peuvent réduire jusqu’à 30 % la probabilité de décès et d’invalidité chez les hommes et les femmes de tous âges ayant subi un AVC léger, modéré et grave.

Une équipe interprofessionnelle formée d’employés qualifiés, dont des neurologues et des physiatres spécialistes de l’AVC, des infirmiers, des spécialistes en soins actifs et des spécialistes en réadaptation, travaille en collaboration pour prodiguer rapidement des soins intensifs.

Une fois terminée, cette nouvelle unité de 28 lits aidera à prévenir les complications liées aux accidents vasculaires cérébraux, à réduire la durée du séjour des patients et à assurer la prestation précoce des soins de réadaptation aux patients.

Le saviez-vous?

Les équipes et les établissements cliniques utilisent de faux codes et d’autres scénarios cliniques pour s’assurer que les travailleurs de la santé se familiarisent avec les processus et les étapes requis pour préserver la vie des patients. Ces simulations, auxquelles participent les membres des équipes interdisciplinaires susceptibles d’offrir un traitement des AVC, ont lieu où des soins seraient normalement offerts.

On s’attend à ce que les participants exécutent leurs fonctions, car la simulation est une urgence réelle. L’activité et les soins offerts seront observés, et l’équipe recevra de la rétroaction durant un débreffage visant à cibler les réussites et les occasions d’apprentissage.

Activité de sensibilisation aux AVC (Mock Stroke 25) du Manitoba

En janvier 2020, des participants des services d’intervention d’urgence de Soins communs, le service d’urgence du Centre des sciences de la santé, le service de neuroradiologie interventionnelle et l’imagerie diagnostique de Soins communs, en collaboration avec Medtronic, ont réalisé une activité de sensibilisation aux AVC (Mock Stroke 25) afin que tous les membres de l’équipe de traitement des AVC soient sensibilisés aux soins offerts et à l’aise avec le nouvel emplacement du service de neuroradiologie interventionnelle du Diagnostic Centre of Excellence. Pour en apprendre davantage, regardez la vidéo à l’adresse https://vimeo.com/397210083.

Top