Soins communs
Information sur la COVID-19: mises à jour pour les Manitobains et ressources des prestataires de soins.

Les travailleurs de la santé bénéficieront d’un meilleur accès à l’équipement de protection individuelle

Une réserve d’urgence renflouée et un approvisionnement soutenu en équipement de protection individuelle nous permettent de renforcer notre engagement à long terme à l’égard de la santé et de la sécurité du personnel, déclare l’infirmière en chef de Soins communs

Les travailleurs de la santé du Manitoba pourront avoir l’assurance d’un accès continu à tout l’équipement de protection individuelle dont ils auront besoin. Mme Lanette Siragusa, infirmière en chef de Soins communs, a annoncé aujourd’hui que le renflouement de notre réserve d’urgence nous permettra de mettre un plus grand nombre de respirateurs N95 à la disposition des membres du personnel qui prodiguent des soins directs aux patients ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 ou que l’on soupçonne d’avoir contracté la maladie.

« La santé et la sécurité des travailleurs de la santé de première ligne ont été – et demeurent – une priorité fondamentale de la réponse du Manitoba à la COVID-19, déclare Mme Siragusa. Nos décisions ont toujours été motivées par la nécessité de prévenir l’exposition au virus des travailleurs de la santé et d’empêcher la maladie de se propager dans leurs rangs, et ce, bien avant la confirmation du premier cas de COVID-19 dans notre province. »

Depuis le début de la réponse du Manitoba à la pandémie, le personnel soignant applique les mesures de base en matière de prévention et de contrôle des infections, et il se fie aux données scientifiques reconnues et aux recommandations nationales et internationales pour prévenir la transmission du virus entre ses membres et leurs patients. Les travailleurs de la santé doivent en tout temps respecter les pratiques courantes recommandées – lesquelles comprennent l’évaluation des risques au point d’intervention, l’hygiène des mains, le nettoyage et la désinfection de toutes les surfaces et pièces d’équipement – lorsqu’ils prodiguent des soins à tous les patients et dans tous les établissements de santé, déclare Mme Siragusa.

Les efforts déployés jusqu’ici, en combinaison avec la prise des précautions appropriées et l’utilisation de l’équipement de protection individuelle, ont efficacement empêché les travailleurs de la santé de contracter la COVID-19 tout en assurant l’accès continu à l’équipement de protection individuelle – en particulier lorsque la réserve d’urgence du Manitoba s’est trouvée mal en point en raison des pénuries mondiales du printemps dernier. Au total, 26 travailleurs de la santé du Manitoba ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Aucun cas n’a été confirmé chez les travailleurs de la santé depuis le 10 mai, et la maladie n’a jamais été décelée chez ceux qui ont pris toutes les précautions appropriées. Depuis que les mesures de recherche des contacts ont commencé le 10 avril, 6 511 travailleurs de la santé ont fait l’objet d’un test de dépistage de la COVID-19.

L’organisme Soins communs et le Syndicat des infirmières du Manitoba ont conclu une entente garantissant un meilleur accès à l’équipement de protection individuelle pour les infirmières, ajoute Mme Siragusa. L’organisme Soins communs étendra les dispositions de cette entente à tous les travailleurs de la santé afin d’assurer l’harmonisation des pratiques entre les infirmières et les autres travailleurs de la santé qui offrent des soins directs aux patients.

« Au cours des dernières semaines, nous avons constaté une amélioration constante des stocks de la réserve d’urgence du Manitoba et de l’approvisionnement en équipement de protection individuelle, et ce, dans la plupart des catégories d’équipement, ajoute Mme Siragusa. Nous sommes convaincus que les travailleurs de la santé tiendront compte des données scientifiques actuelles concernant la transmission du virus, du fait que l’activité virale du coronavirus est très faible au Manitoba et de la nécessité d’utiliser avec parcimonie les fournitures lorsqu’ils choisiront l’équipement dont ils ont besoin pour offrir des soins directs aux patients ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 ou qui sont soupçonnés d’avoir contracté la maladie. »

Un comité mixte sur l’équipement de protection individuelle surveillera l’incidence des changements susmentionnés sur la réserve d’urgence provinciale. Ce comité est composé d’experts de divers domaines (prévention et contrôle des infections, santé et sécurité au travail et hygiène du milieu), de membres de l’équipe de direction de Soins communs et de représentants du Syndicat des infirmières du Manitoba.

L’approvisionnement en équipement de protection individuelle devrait demeurer un enjeu tout au long de la pandémie. En cas de pénurie dans une ou plusieurs catégories d’équipement de protection individuelle, l’organisme Soins communs s’engage à travailler avec ce comité mixte, les syndicats des professions de la santé et tous les organismes de services de santé à l’établissement de plans d’urgence afin d’assurer la sécurité des travailleurs de la santé du Manitoba.

La déclaration commune publiée par Soins communs et le Syndicat des infirmières du Manitoba est accessible ici.

Top