Soins communs
Niveau de réponse à la pandémie : caution icon Manitoba - PRUDENT | restricted icon Région métropolitaine de Winnipeg - NIVEAU RESTREINT
Information sur la COVID-19: mises à jour pour les Manitobains et ressources des prestataires de soins.

Un médecin du Centre des sciences de la santé de Winnipeg remporte un prix de l’Association médicale canadienne

Un médecin du Centre des sciences de la santé de Winnipeg remporte un prix de l’Association médicale canadienne

La Dre Vanessa Poliquin recevra la distinction en décembre prochain lors d’une cérémonie virtuelle

Une obstétricienne-gynécologue spécialisée dans les maladies infectieuses qui œuvre à l’hôpital pour femmes du Centre des sciences de la santé de Winnipeg a remporté le Prix de leadership pour jeunes chefs de file de l’Association médicale canadienne.

La Dre Vanessa Poliquin est l’un des deux médecins en début de carrière à recevoir la distinction cette année. Le prix est décerné chaque année à des personnes qui ont fait preuve d’un dévouement et d’un leadership exemplaires, ont montré de la créativité et un esprit d’initiative, et ont donné un exemple positif efficace à leurs pairs et à leurs collègues.

La Dre Poliquin s’est dite agréablement surprise de recevoir une telle distinction, dont l’annonce lui est parvenue juste avant le début de la pandémie.

« Il m’est difficile de croire qu’il ne s’est trouvé aucun candidat plus digne de recevoir cette distinction, affirme-t-elle. Durant la pandémie, je me suis dit que recevoir ce prix était peut-être un présage de ce que me réservait l’avenir. J’ai commencé à avoir davantage l’impression que je méritais ce prix durant la pandémie qu’au moment où on m’a annoncé que je le remportais. »

La Dre Poliquin, native de Toronto, se considère comme une « Manitobaine d’adoption qui est là pour rester ». Elle a amorcé sa pratique clinique en 2016 en tant que surspécialiste en maladies infectieuses de la reproduction. Elle a commencé en 2018 en tant que membre à temps plein du personnel de l’hôpital pour femmes du Centre des sciences de la santé de Winnipeg et membre du corps enseignant de l’Université du Manitoba. Elle est actuellement coprésidente du Comité des maladies infectieuses de la Société d’obstétrique et de gynécologie du Canada.

Alors que la COVID-19 se propage dans la province et le pays, la Dre Poliquin ne se limite plus à son travail régulier auprès des patientes, auquel elle a ajouté un rôle de direction au sein du programme de santé des femmes, de formulation des lignes directrices provinciales et nationales sur le mode de prestation des soins obstétriques, et de participation à des activités éducatives afin de s’assurer que les futures mères ont les renseignements nécessaires à propos de la COVID-19 chez les femmes enceintes.

« Vanessa est une leader exceptionnelle et une obstétricienne-gynécologue très respectée de ses collègues, de ses pairs et de ses patientes, déclare la Dre Mary-Jane Seager, responsable provinciale, Services des spécialistes en santé des femmes, Soins communs Manitoba. Le travail qu’elle accomplit durant la pandémie s’est révélé primordial dans la réponse de notre système de santé, puisqu’elle a donné des directives aux fournisseurs de soins obstétriques et aidé à la planification des effectifs partout au Manitoba, et ce, tout en continuant à soigner ses patientes. C’est une chance pour nous tous que Vanessa et sa famille considèrent Winnipeg comme leur chez-soi. »

La Dre Poliquin dit avoir décidé de devenir médecin à un jeune âge, plaisantant sur le fait que le grand intérêt qu’elle portait, jeune fille, à la série télévisée des années 1990 Dr. Quinn, Medicine Woman aura conforté son choix professionnel. Plus de deux décennies plus tard, elle n’a aucun regret d’avoir pris cette décision.

« J’adore littéralement venir travailler chaque jour. Je sais que je suis très privilégiée d’avoir ce sentiment, ajoute-t-elle. Je puise toute mon énergie de mes patientes. Même lorsque je passe plus de 24 heures à l’hôpital, j’adore enfiler mes espadrilles et me plonger dans la clinique prénatale – ce milieu m’énergise et m’incite à l’action. »

La Dre Poliquin recevra son prix en décembre prochain dans le cadre d’une cérémonie virtuelle organisée après l’annulation en raison de la COVID-19 du gala prévu ce mois-ci à Halifax. Elle a affirmé qu’elle célébrerait l’événement après la cérémonie en ligne en compagnie de son conjoint et de ses deux fils.

Top
Redéfinir la police
Contraste