Soins communs
Niveau de réponse à la pandémie : critique icon Manitoba - CRITIQUE
Information sur la COVID-19: mises à jour pour les Manitobains et ressources des prestataires de soins.

Child Life aide les enfants hospitalisés et les adultes dans leur vie

Vous pourriez être surpris d’apprendre que le programme Child Life de l’Hôpital pour enfants de Winnipeg, au Centre des sciences de la santé, offre un studio de télévision en circuit fermé, des bibliothèques culturellement diversifiées ainsi que de la musique et des jeux innovateurs.

Mars est le mois de Child Life, et c’est l’occasion parfaite pour Soins communs de souligner et de reconnaître l’équipe du programme. Depuis maintenant cinq décennies, ces professionnels dévoués aident les enfants et les adultes dans leur vie à faire face aux incertitudes et au stress de l’hospitalisation. Le personnel de Child Life défend les intérêts des patients et des familles et leur apporte un soutien par le jeu, la sensibilisation et la préparation aux traitements et aux interventions. Son rôle a pris une importance accrue pendant la pandémie de COVID-19, en raison de l’introduction des masques et d’autres mesures préventives, qui peuvent sembler nouvelles et effrayantes pour les enfants.

Les avantages de pouvoir « être un enfant » à l’hôpital

Les enfants interagissent avec le monde qui les entoure et apprennent en jouant. Les jeux thérapeutiques avec un professionnel qualifié peuvent aider les enfants hospitalisés à trouver un sentiment de normalité et de maîtrise de soi. Le fait de pouvoir s’informer sur une intervention médicale et s’y préparer peut considérablement réduire les craintes et l’anxiété de l’enfant. Il a été démontré que la participation aux activités habituelles, comme la création artistique, les jeux vidéo, la lecture, la musique, etc., aide les enfants à gérer leurs émotions. Un rétablissement plus rapide et une attitude plus positive à l’égard des futures expériences en matière de soins de santé sont d’autres avantages du jeu thérapeutique.

Child Life profite particulièrement aux patients issus de collectivités éloignées. En plus du stress normal lié à l’hospitalisation, ces patients peuvent être confrontés à un choc culturel et à des problèmes de séparation accrus, étant donné qu’ils sont loin de leur famille, de leurs amis, de l’école et de leurs activités habituelles.

À propos de Child Life

Le financement d’une grande partie du programme Child Life est assuré par les généreux donateurs de la fondation de l’Hôpital pour enfants du Manitoba. Les principaux volets du programme sont décrits ci-dessous.

  • Clown thérapeutique : Le premier clown thérapeutique du Canada, Robo, a été créé ici par Karen Ridd en 1986. La réputation du Centre des sciences de la santé en matière de programmes thérapeutiques innovateurs a été consolidée par David Langdon, un leader et un mentor dans le domaine, qui a fait intervenir les clowns Hubert et Onri auprès des patients et des familles pendant 30 ans. La Dre Bloomsie (alias Alexandra Bolton, titulaire d’une maîtrise en thérapie par l’art dramatique)* est la dernière clown à se joindre à l’équipe de Child Life, mais pas avant que sa performance soit évaluée par les patients.
  • CHTV : En 1981, en réponse au manque de contenu télévisuel pour enfants le jour, l’Hôpital pour enfants a lancé un service gratuit de télévision en circuit fermé dans chaque chambre de patient. Depuis, CHTV offre une programmation télévisuelle tout au long de la journée, dont une émission en direct où l’on présente des invités spéciaux, des activités, des jeux interactifs ainsi que d’autres émissions adaptées à l’âge des patients. La marionnette amoureuse de la pizza, Noname, qui anime l’émission Good Day Show, porte désormais un masque et des lunettes de protection afin de normaliser ces précautions pour les patients.
  • Musicothérapie : Les musicothérapeutes invitent les patients à faire de la musique ou à écouter des chansons, les encourageant ainsi à ressentir et à gérer leurs émotions. La musique peut servir de tampon pour les expériences négatives et prend une importance particulière pour les enfants incapables de s’exprimer autrement.
  • Bibliothèques : Les services offerts aux patients et aux familles comprennent le coin du livre, qui prête des livres et de la musique reflétant diverses cultures et langues, la livraison de livres par chariot aux patients incapables de quitter leur chambre, des séances de lecture individuelle ou de groupe, le programme d’alphabétisation précoce de l’unité néonatale des soins intensifs, qui encourage la lecture aux nouveau-nés, la bibliothèque d’information familiale, qui fournit des documents instructifs aux parents sur des sujets liés à la santé des enfants et le programme d’alphabétisation REsidents for reADing, qui encourage les parents à faire la lecture à leurs enfants en plus de fournir des livres aux familles lors des visites chez le médecin.
  • Salle de jeux : Des jouets, des jeux, des appareils électroniques et des fournitures d’art et d’artisanat offrent aux patients la possibilité de rencontrer les autres, de s’exprimer et de se distraire des difficultés qu’ils pourraient éprouver. De mini-installations médicales permettent aux enfants d’utiliser des poupées pour se préparer à des examens comme l’imagerie par résonance magnétique. Les spécialistes de Child Life proposent les activités de la salle de jeux aux enfants qui ne peuvent pas quitter leur chambre et ont adapté les programmes pour intégrer des précautions supplémentaires en matière de prévention et de contrôle des infections pendant la pandémie.
  • Célébrations : Les anniversaires, les fêtes et les événements sont célébrés au moyen de jeux thématiques, d’activités et d’émissions diffusées à CHTV. De nombreux invités spéciaux (p. ex. des professionnels du sport ou des arts) ont été invités à faire des visites virtuelles au cours de la dernière année.

Child Life est déterminé à promouvoir et à favoriser le soutien psychosocial des patients et des familles. Grâce à son leadership et à son innovation, ce programme a influencé la pratique de Child Life dans le monde entier et est en train de former la prochaine génération de spécialistes en offrant des stages cliniques.

« Tout le personnel de la Santé des enfants est reconnaissant à l’égard du travail que ce groupe spécial accomplit au jour le jour et est conscient des nombreuses façons dont il touche la vie de nos patients. »

Sandie Kowalski, directrice par intérim des Services de santé – Section de la santé des enfants
Top
Redéfinir la police
Contraste