Soins communs
Niveau de réponse à la pandémie : caution icon Manitoba - PRUDENT | restricted icon Région métropolitaine de Winnipeg - NIVEAU RESTREINT
Information sur la COVID-19: mises à jour pour les Manitobains et ressources des prestataires de soins.

Plan provincial de services cliniques

L’élaboration du premier plan provincial de services cliniques et préventifs est au cœur de la transformation du système de santé du Manitoba. Cliquez ici pour consulter le rapport intégral.

Les fournisseurs de services de première ligne et les experts cliniciens de partout dans la province élaborent le premier plan de services cliniques et préventifs du Manitoba. Ce plan conçu sur mesure pour le Manitoba vise l’amélioration des résultats cliniques, la réduction des temps d’attente et l’amélioration de notre classement national.

Ce plan quinquennal mis à jour annuellement est au cœur de la transformation du système de santé du Manitoba, et une responsabilité fondamentale de Soins communs.

Cette planification dirigée par Soins communs fait intervenir des experts cliniciens de différents horizons et milieux de soins de la province. Riches de leur expérience et leurs points de vue uniques, ces experts contribuent à la planification, à la collecte de renseignements et à l’analyse des données compilées sur les services, la prestation et les modèles de soins utilisés dans la province et les pratiques exemplaires d’autres États.

Cette planification respecte les principes propices à :

  • l’amélioration des soins offerts aux patients;
  • la durabilité et la viabilité financière de la qualité des soins offerts, à l’heure actuelle et à l’avenir;
  • la rationalisation des modèles d’accès aux soins;
  • la clarification des rôles et responsabilités des fournisseurs de soins;
  • l’accès équitable aux soins pour les patients;
  • une meilleure intégration des services des soins de santé.

Pourquoi a-t-on besoin d’un plan provincial?

Les 1,3 million de Manitobains sont dispersés sur le territoire. De plus, le taux de croissance de la population varie selon les régions. La population générale est vieillissante, avec quelques segments plus jeunes, particulièrement dans les collectivités autochtones et le Nord de la province.

Les déterminants sociaux comme le revenu, l’éducation et le taux d’emploi ont des répercussions sur les résultats cliniques et les services planifiés et fournis par les cinq offices régionaux de la santé. Ces offices affichent d’ailleurs des bilans différents en matière de santé et de prévalence de maladies.

Le quart de la population manitobaine vit à l’extérieur des centres urbains. Pourtant, un grand pourcentage des fournisseurs de soins de santé de la province sont en milieu urbain, et presque tous les spécialistes se trouvent à Winnipeg.

Dans ce contexte de dispersion de la population et de diversification des besoins, les soins de santé offerts sont souvent inégaux et peu accessibles. Et l’augmentation importante des investissements dans le système de soins de santé provincial n’y change pas grand-chose.

Nos employés et nos fournisseurs sont déterminés à offrir des soins de qualité. Malgré cela, l’écart se creuse entre nos temps d’attente et nos résultats en santé et ceux observés dans les autres provinces canadiennes. Cela s’explique en grande partie par le fait que notre système de santé a été conçu pour répondre aux besoins du Manitoba de la fin des années 1960.

Si notre travail au quotidien s’est transformé pour répondre aux besoins de nos patients, nous savons que les patients, ainsi que les employés et les fournisseurs de services dévoués qui prennent soin d’eux, font régulièrement face à des obstacles qui complexifient l’accès aux soins et la prestation de soins de qualité.

En quoi un plan provincial permettra-t-il d’améliorer les résultats?

Des gouvernements du Canada et d’ailleurs dans le monde ont amélioré l’accès aux services, la coordination entre les fournisseurs et l’efficacité et la durabilité générales de la prestation des soins en :

  • adoptant une approche systémique de la planification;
  • en misant sur l’amélioration des services communautaires et des soins primaires;
  • en précisant les modèles d’intervention et de coordination entre les fournisseurs de services communautaires et les fournisseurs de services spécialisés ou de soins actifs.

Dans ces endroits, les modifications ont souvent donné lieu à des améliorations, en plus de faire face à la demande accrue de services associée à la croissance ou au vieillissement des populations, à l’incidence des maladies chroniques et aux avancées technologiques.

Soins communs est responsable de la création d’un plan provincial de services cliniques et préventifs qui orientera l’amélioration de l’accès, de la coordination et de l’intégration des services de santé au Manitoba. Le plan, qui sera mis à jour annuellement, proposera des modèles de prestation de soins bonifiés et novateurs, précisera les rôles et responsabilités des fournisseurs de soins et prévoira des modèles simples d’accès aux services pour que les patients puissent obtenir les soins appropriés le plus près de chez eux possible. Le tout avec la certitude que des ressources spécialisées seront à la disposition, au besoin.

Mode d’élaboration du plan

Près de 300 membres de l’équipe clinique provinciale ont analysé des données, des pratiques exemplaires et des modèles de soins d’autres gouvernements. Ils ont ensuite utilisé cette information pour élaborer un plan d’amélioration des services de santé au Manitoba.

Conférence de l’équipe clinique provinciale

Onze équipes organisées selon les domaines de spécialité (soins primaires et services communautaires, santé mentale et dépendances, soins complexes et chroniques, et santé des femmes et des enfants) ont étudié des données, des modèles de soins et des résultats, analysé les données de populations particulières et évalué les possibilités d’amélioration de l’accès, de la coordination et de la qualité des soins. Des groupes de travail pluridisciplinaires dotés d’expertise en santé des Autochtones, en qualité et sécurité des patients, en santé numérique, en services de diagnostic et en services médicaux d’urgence et transport des patients ont été formés. Ces groupes ont collaboré avec l’ensemble des équipes pour que les recommandations du plan provincial soient appropriées aux besoins, à l’état de santé et à la dispersion géographique de la population manitobaine. Les besoins en santé d’une population sont en constante évolution. Le plan a donc été conçu de façon à permettre aux fournisseurs de s’adapter et de moduler leurs services, tout en continuant de miser sur des soins accessibles, équitables et de qualité, offerts par des professionnels de la santé qualifiés.

Étapes suivantes

Les ateliers de planification clinique ont porté sur les bons coups des systèmes de santé d’autres régions du pays et du monde. Leur objectif : évaluer les résultats de l’intégration des systèmes de santé, notamment en matière d’accès aux soins.

Cette planification, résolument centrée sur les patients, tient compte de la nécessité d’améliorer l’accès aux soins et l’expérience des patients manitobains. Elle s’inspire également des pratiques exemplaires adoptées ailleurs, ainsi que des innovations et des projets pilotes du système de santé du Manitoba.

Les équipes cliniques provinciales ont déjà repéré des possibilités d’amélioration des modèles de soins. En s’appuyant sur les pratiques exemplaires et les données scientifiques, il sera possible de développer les capacités nécessaires à l’acquisition de l’expertise appropriée et de la technologie optimale. Le tout en assurant le suivi et l’évaluation des avancées en matière de qualité et de sécurité des patients.

La mise à l’essai et le perfectionnement des éléments du modèle de soins de santé de demain se poursuivent. Les équipes cliniques provinciales continuent de se réunir pour affiner le modèle et l’ajuster aux besoins particuliers de la population manitobaine. Elles visent notamment le renforcement des capacités nécessaires à l’accès uniforme à l’expertise clinique, dont les catalyseurs comme la santé numérique et les diagnostics, qui facilitent le transfert des patients vers des niveaux de soins supérieurs, au besoin, et la répartition adéquate des patients dans des établissements près de chez eux.

Top
Redéfinir la police
Contraste