Soins communs
Niveau de réponse à la pandémie : critique icon Manitoba - CRITIQUE
Information sur la COVID-19: mises à jour pour les Manitobains et ressources des prestataires de soins.

Agrément

L’agrément a rang de priorité absolue pour les services de diagnostic de Soins communs. En effet, il s’agit de la meilleure preuve que notre système de gestion de la qualité fonctionne.

La priorité que nous accordons à l’agrément est en droite ligne avec la législation du Manitoba, selon laquelle tous les laboratoires médicaux et centres d’imagerie diagnostique de la province doivent être agréés par un organisme indépendant.

Pour la plupart de ses besoins d’agrément, Soins communs fait appel à deux organismes externes : le Programme d’assurance de la qualité du Manitoba et le College of American Pathologists (CAP). Dans le milieu des laboratoires, le CAP est l’un des organismes d’agrément parmi les plus prestigieux qui soient. Nous sommes fiers de pouvoir dire que nos deux principaux laboratoires médicaux (le Centre des sciences de la santé et l’Hôpital général de Saint-Boniface) ont été agréés par le CAP en 2011 et sont toujours restés à la hauteur de cette distinction. Par ailleurs, d’autres laboratoires de pathologie des services de diagnostic de Soins communs ont reçu en 2013 l’agrément du CAP.

Le type d’agrément exigé des laboratoires et des centres d’imagerie de Soins communs dépend des services que chacun d’eux offre aux patients. Certains n’ont besoin d’un seul type d’agrément alors que d’autres en ont besoin de plusieurs (médecine transfusionnelle, laboratoire et imagerie diagnostique, p. ex.). Les normes et les exigences applicables à chaque procédure d’agrément sont très strictes. Aussi sommes-nous fiers d’avoir obtenu chacune de ces distinctions.

Cependant, nos laboratoires et centres d’imagerie n’auraient pu acquérir un tel statut sans le travail dévoué de notre personnel, soit plus de 1600 employés et employées œuvrant aux quatre coins du Manitoba. Or, on n’obtient pas l’agrément pour se reposer ensuite sur ses lauriers. Notre personnel doit se montrer à la hauteur au quotidien. Pour Soins communs, se montrer digne de l’agrément en tout temps est une façon, une parmi d’autres, de montrer à ses patients, au public et à ses partenaires en soins de santé toute l’importance que revêt la qualité des services.

Si vous avez des questions au sujet des procédures d’agrément des services de diagnostic de Soins communs, écrivez-nous à dsmquality@sharedhealthmb.ca.

Foire aux questions

Qu’est-ce que cela implique d’obtenir l’agrément?

Les démarches d’agrément des services de diagnostic de Soins communs débutent devant le comité de contrôle des programmes du Collège des médecins et chirurgiens du Manitoba, l’organisme chargé d’établir les normes relatives aux services de laboratoire médical et d’imagerie diagnostique. Des responsables du Programme d’assurance de la qualité du Manitoba, qui est exécuté par le Collège, se rendent dans chacune des installations des services de diagnostic de Soins communs afin d’évaluer sa conformité aux normes. Ils font ensuite savoir au comité de contrôle des programmes si l’établissement agréé répond aux normes du Collège, ou les dépassent.

Est-ce une question de « réussite ou échec »?

Le Programme d’assurance de la qualité du Manitoba et le CAP ont mis en place des milliers de normes d’agrément bien détaillées. Comme pour un bulletin scolaire, il est rare que l’on obtienne une note parfaite. Ce système est conçu dans une optique d’amélioration continuelle et certaines normes sont bien plus importantes que d’autres pour la sécurité des patients. La plupart traitent simplement de documentation, des politiques ou de manuels de procédures. Les services de diagnostic de Soins communs prennent au sérieux tout manquement à ces normes, mais aucun plus sérieusement que ceux qui présentent un risque direct pour les patients. Tout manquement constaté lors d’une visite de l’organisme d’agrément sera corrigé immédiatement. Heureusement, ces cas demeurent rares. Les organismes d’agrément surveillent de près les activités des services de diagnostic de Soins communs et veillent à ce que TOUT manquement aux normes soit corrigé. Pour corriger la situation et satisfaire aux normes, il faut parfois investir des sommes considérables en équipement ou en rénovation, mais aussi beaucoup de temps.

Quelle est la différence entre l’agrément sans condition et l’agrément conditionnel?

Agrément sans condition : l’établissement satisfait à toutes les normes et aucune mesure corrective n’est requise. Il est fréquent qu’un établissement obtienne l’agrément sans condition seulement après avoir mis en œuvre les mesures correctives exigées par l’organisme d’agrément.

Agrément conditionnel : l’établissement a obtenu l’agrément, mais doit prendre des mesures correctives à l’égard de certaines normes. La plupart des établissements reçoivent d’abord l’agrément conditionnel et recevront l’agrément complet seulement après avoir pris des mesures pour corriger les manquements constatés. L’établissement est alors autorisé à poursuivre ses activités tout en apportant les améliorations nécessaires, car il n’existe aucun risque pour la sécurité des patients.

Les établissements des services de diagnostic de Soins communs sont-ils agréés?

Tous nos établissements sont agréés suivant leurs besoins en la matière. Les démarches d’agrément sont continuelles, aussi nos établissements en sont-ils toujours à différentes étapes de la procédure. Dans toute la province, les services de diagnostic de Soins communs n’emploient que des professionnels qualifiés. Chez nous, le patient passe avant toute autre chose et nous tenons à lui offrir des services de laboratoire et d’imagerie diagnostique de qualité qui répondront à ses besoins.

Qui surveille la participation des services de diagnostic de Soins communs au Programme d’assurance de la qualité du Manitoba et au programme d’agrément et au programme du CAP?

Les services de diagnostic de Soins communs participent à des programmes d’agrément externes depuis des années. Depuis peu, la Loi modifiant la Loi sur les offices régionaux de la santé exige que tous les établissements de soins de santé soient agréés par des programmes exécutés par des tiers. Les services de diagnostic de Soins communs ont leur propre service qualité qui s’occupe des questions relatives à l’agrément et le conseil d’administration a mis en place un sous-comité de la qualité et de la sécurité des patients qui supervise les démarches d’agrément. Bien entendu, les services de diagnostic de Soins communs sont également évalués par le Programme d’assurance de la qualité du Manitoba et la totalité des rapports sont envoyés à Santé Manitoba.

Certificats

Comme l’exige la Loi modifiant la Loi sur les offices régionaux de la santé, nous publions ici les renseignements concernant les centres de diagnostic de Soins communs qui ont reçu l’agrément sans condition depuis novembre 2012.

Top
Redéfinir la police
Contraste